Nouveau(elle) sur le site ?

Cliquez sur le bouton FAQ pour toutes les informations sur l'utilisation du site.

Ce site est adapté pour personnes mal-voyantes et Internet par Gsm :
cliquez ICI , ou allez sur http://unitepastorale.be/mobile/

Au sommaire
+ *** Annuaire
+ Formation
+ JOURNAL-CELEBRATIONS
+ Le site
+ Liturgie
+ Patro
 -  Prières
+ Projets-Rencontres
+ Réflexion
+ Saints et fêtes
+ Témoignages
+ Un peu d'humour
+ Vie de l'église
+ z.Archives
Calendrier

Evangile du Jour


Recherche




Connexion...
  Membres: 17

Pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 4

Total visites Total visites: 286660  
Record Record 5

Le 09/05/2007 @ 18:50


Webmaster - Infos

Ip: 54.82.79.109

Sites à voir

Catho
° Le forum des profs de religion
° Le site de l'Eglise Catholique belge
° Le site des profs de religion
Catho-Belgique
° Acolytes-servants d'autel
° Jeunes cathos
° Jeunes cathos
° Le diocèse de Tournai
° Le site de l'Eglise Catholique belge
Paroisses
° Ghlin
Prière et musique
° Apostolat de la prière
° Radio chrétienne francophone
Prières et textes
° Chants religieux
° Le monde de la Bible
° Prier, prier, prier, ...
Sites généralistes
° Encyclopédie WIKI
° Liens utiles

Nos partenaires
Prières - Ave Maria de Lourdes




vierge_lourdes.jpg

Ave Maria de Lourdes

Ave. Ave, Ave Maria(bis)

1. Ô, Vierge Marie, le peuple chrétien
A Lourdes vous prie, chez vous il revient.
2. Avec insistance, la dame, trois fois,
A dit "pénitence". Chrétien, c'est pour toi.
3.La grotte où l'on prie, dispense la paix;
C'est là que Marie répand ses bienfaits

Tous les soirs, à Lourdes, la procession aux flambeaux égrène quelques strophes du cantique traditionnel. Son refrain est universellement connu et tous les pèlerins peuvent le chanter en chœur et en latin. Il n’en va pas de même pour les couplets. Les langues se succèdent. Il est bon qu’il en soit ainsi pour que chaque groupe ait la possibilité de chanter dans sa langue. Mais avec cette méthode, on dépasse rarement le premier couplet. Sauf le 18 février, quand la procession des Lourdais descend de l’église paroissiale jusqu’à la Grotte : c’est le temps nécessaire pour chanter les 60 couplets.

11 février 1858 : la première apparition (couplets 3 à 11)

Un jour Bernadette Ramasse du bois
Avec deux fillettes Qui pleurent de froid

Jusqu’à Massabielle L’enfant veut passer
Mais elle est si frêle Comment traverser ?

Un froid l’a saisie Un bruit la surprend
Mais sur la prairie Ne souffle aucun vent

Le fond de la roche S’éclaire l’instant
La Dame s’approche Fait signe à l’enfant

La blanche apparence Paraît à ses yeux
Comme une présence Qui parle de Dieu.

Avec la parure D’un lys immortel
Elle a pour ceinture Un ruban du ciel

Au pied de sa Mère L’enfant qui la voit
Apprend à bien faire Le signe de croix

Les grains d’un rosaire Courraient dans sa main
Et de la prière Traçaient le chemin

Longtemps Bernadette Devant le rocher
Joyeuse, répète Le chant de l’Ave

Commentaire :
La première apparition est celle qui est décrite avec le plus de précision. Effectivement, Bernadette était partie avec deux filles de son âge ramasser du bois. Pour atteindre l’endroit désiré, il fallait traverser, non pas le Gave, mais un canal qui alimentait le moulin de Savy. Le premier signe, c’est le bruit d’un coup de vent, alors que les arbres sont immobiles. Un bruit de vent : comme à la Pentecôte.
Dans le creux du rocher apparaît une jeune fille, toute blanche, lumineuse, souriante. Bernadette prend son chapelet et veut faire le signe de croix. « Le bras m’est tombé », dira-t-elle. La jeune fille fait alors elle-même le signe de croix et Bernadette l’imite. Ceux qui, plus tard, verront Bernadette faire le signe de croix en resteront toujours saisis. Marie a donc appris à Bernadette à faire du signe de croix une vraie prière. Il est vrai que, dans le geste et les paroles qui l’accompagnent, tout est dit de la foi chrétienne.
Les grains du chapelet que tient la jeune fille défilent entre ses doigts mais ses lèvres ne remuent pas. La Vierge ne va dire : « Je vous salue, Marie ! » Elle semble prononcer seulement le Gloria Patri. Marie est une créature : elle rend gloire à Dieu.



14 février : 2ème apparition (couplets 12 à 14)

12 Elle était si belle Comment la revoir ?
De moi que veut-elle ? Comment le savoir ?

13 Elle est revenue Sans dire son nom
L’enfant tout émue A peur du démon

14 D’un geste rapide L’eau sainte a jailli
A l’enfant timide La Dame a souri

Commentaire : Dès le premier jour, Bernadette veut revenir à la grotte alors que la jeune fille ne lui a rien dit. Elle est si belle : si seulement, Bernadette pouvait la revoir ! Mais le diable sait se déguiser en ange de lumière. Quand elle retourne à la grotte le 14, Bernadette se munit d’eau bénite.

18 février : 3ème apparition (couplets 15 à 17)

15 «Vous êtes venue à Lourdes chez nous
Pauvresse inconnue Qui suis-je pour vous ?»

16«Venez je vous prie Ici quinze fois
Avec vos amies Entendre ma voix»

17«Enfant généreuse Un jour, je promets
De vous rendre heureuse Au ciel, à jamais»

Commentaire : Pour la première fois, la jeune fille parle. Il n’est pas «nécessaire» qu’elle dise son nom mais elle s’adresse à Bernadette avec un grand respect : «Voulez-vous avoir la grâce de venir ici pendant quinze jours ?». Elle dit «vous» à Bernadette. Elle lui demande une grâce, à elle, la pauvresse inconnue : c’est le monde à l’envers. C’est l’Evangile.
La jeune fille, toujours anonyme, fait entrevoir à Bernadette un autre monde où elle sera heureuse. C’est le monde des Béatitudes.


19 au 23 février : de la 4ème à la 7ème apparition (couplets 18 à 21)

La foule croyante
Revient chaque jour
De l’humble voyante
Guettant le retour

Ses yeux s’illuminent
Son front a pâli
Car elle devine
Un monde infini

Le peuple fidèle
Pressent qu’aujourd’hui
Une ère nouvelle
Commence pour lui

La Dame est partie
Comment la revoir ?
L’enfant éblouie
Conserve l’espoir

Commentaire : La première strophe du cantique parlait du «peuple chrétien» qui vient à Lourdes pour prier. A la Grotte, Bernadette n’a jamais été seule. Mais, aux quelques personnes des premiers jours a succédé un vrai groupe puis une petite foule. On y voit même des notables.
Personne ne prétend voir ou entendre l’apparition. Bernadette s’en étonne, car la jeune fille lui parle comme une personne parle à une personne. A défaut de voir l’apparition, ils voient Bernadette et cela leur suffit : la beauté de l’apparition se reflète sur le visage de la fillette. Bernadette les entraîne dans sa prière. C’est la première mission de Lourdes : être une école de prière.



19 au 23 février : de la 4ème à la 7ème apparition
(couplets 18 à 21)

La foule croyante
Revient chaque jour
De l’humble voyante
Guettant le retour
Ses yeux s’illuminent
Son front a pâli
Car elle devine
Un monde infini
Le peuple fidèle
Pressent qu’aujourd’hui
Une ère nouvelle
Commence pour lui
La Dame est partie
Comment la revoir ?
L’enfant éblouie
Conserve l’espoir



Commentaire : La première strophe du cantique parlait du «peuple chrétien» qui vient à Lourdes pour prier. A la Grotte, Bernadette n’a jamais été seule. Mais, aux quelques personnes des premiers jours a succédé un vrai groupe puis une petite foule. On y voit même des notables.

Personne ne prétend voir ou entendre l’apparition. Bernadette s’en étonne, car la jeune fille lui parle comme une personne parle à une personne. A défaut de voir l’apparition, ils voient Bernadette et cela leur suffit : la beauté de l’apparition se reflète sur le visage de la fillette. Bernadette les entraîne dans sa prière. C’est la première mission de Lourdes : être une école de prière.



22 et 26 février : jours sans apparition (couplets 22 et 23)

Deux fois la Bergère
Revient pour prier :
Aucune lumière
Au roc n’a brillé

«On dit qu’à la Grotte
J’ai tout inventé
Ma mère sanglote
On veut m’arrêter»

Commentaire : A deux reprises, durant la quinzaine, l’apparition ne se manifeste pas. Bernadette est troublée. Les uns y voient la preuve que tout cela n’est qu’illusion. Les autres rétorquent que, si Bernadette jouait la comédie, elle pourrait bien la jouer chaque jour.
Les parents Soubirous sont déchirés. Ils ont toute confiance dans leur fille mais, dès le premier jour, ils ont compris que cette histoire leur attirerait des ennuis, alors qu’ils sont déjà dans une situation que nous dirions aujourd’hui de grande précarité.
Le dernier vers de la strophe 23 passe rapidement sur un fait bien réel : les 21, 25 et 28 février, Bernadette comparaît devant le commissaire de police, puis le procureur, puis le juge du lieu. L’enjeu n’est pas la mort comme pour Jésus mais c’est quand même la prison : de quoi normalement faire peur à une fillette de 14 ans. Le préfet, lui, l’aurait bien envoyée à l’asile.




24 février : 8ème apparition (couplets 24 à 28)


La Dame inconnue

Bientôt réapparaît
L’enfant à sa vue
Retrouve la paix
«Sachez que l’orage
Un jour passera
Que votre courage
Plus fort reviendra»
L’enfant la supplie :
«Que dit votre cœur ?
- Je veux que l’on prie
Pour tous les pécheurs»
Avec insistance
La Dame trois fois
A dit : «Pénitence»
Chrétien, c’est pour toi !
«Mangez l’herbe amère
Qui sort du limon
Et dans la poussière
Courbez votre front»



Commentaire : Cette apparition est la première d’une nouvelle phase : celle de la pénitence. L’apparition demande à Bernadette de faire certains gestes «pour les pécheurs». Bernadette répond qu’elle obéira «de tout cœur». Bernadette pleure. Elle se courbe à terre ; elle marche à genoux ; elle tombe, comme le Christ sur le chemin du Calvaire. Elle mange un peu de l’herbe sauvage qui pousse en cet endroit. Plus tard, elle répondra avec humour : «Vous mangez bien de la salade !». Mais, pour l’instant, c’est la déception dans l’entourage : pourquoi fait-elle cela ? Elle répond : «Pour les pécheurs». Qui pensait alors aux herbes amères qui font partie du repas pascal juif, commémorant la libération de l’esclavage en Egypte, terre d’idolâtrie ?




Date de création : 28/08/2008 @ 23:06
Dernière modification : 28/08/2008 @ 23:07
Catégorie : Prières
Page lue 2270 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

 

  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.05 seconde

Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons