Nouveau(elle) sur le site ?

Cliquez sur le bouton FAQ pour toutes les informations sur l'utilisation du site.

Ce site est adapté pour personnes mal-voyantes et Internet par Gsm :
cliquez ICI , ou allez sur http://unitepastorale.be/mobile/

Au sommaire
+ *** Annuaire
+ Formation
+ JOURNAL-CELEBRATIONS
+ Le site
+ Liturgie
+ Patro
+ Prières
+ Projets-Rencontres
 -  Réflexion
+ Saints et fêtes
+ Témoignages
+ Un peu d'humour
+ Vie de l'église
+ z.Archives
Calendrier

Evangile du Jour


Recherche




Connexion...
  Membres: 17

Pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 8

Total visites Total visites: 276490  
Record Record 5

Le 09/05/2007 @ 18:50


Webmaster - Infos

Ip: 54.81.210.99

Sites à voir

Catho
° Le forum des profs de religion
° Le site de l'Eglise Catholique belge
° Le site des profs de religion
Catho-Belgique
° Acolytes-servants d'autel
° Jeunes cathos
° Jeunes cathos
° Le diocèse de Tournai
° Le site de l'Eglise Catholique belge
Paroisses
° Ghlin
Prière et musique
° Apostolat de la prière
° Radio chrétienne francophone
Prières et textes
° Chants religieux
° Le monde de la Bible
° Prier, prier, prier, ...
Sites généralistes
° Encyclopédie WIKI
° Liens utiles

Nos partenaires
Réflexion - Qui dis-tu que je suis ?

Le credo de Pierre

Le « Fils de l’homme » n’est rien moins que le propre « Fils de Dieu »

UNE ÉTAPE IMPORTANTE se joue à Césarée. Comme si, soudain, Pierre faisait un bond en avant dans la foi. Deux expressions structurent son dialogue avec Jésus : « Fils de l’homme» et « Fils de Dieu». La première se trouve sous la plume de Daniel (Dn 7, 13-14). Dans une vision poétique, le prophète décrit le « Fils de l’homme » comme un roi que « les gens de tous peuples, nations et langues » servent.
En se désignant lui-même comme le «Fils de l’homme», Jésus se présente comme le berger du peuple.La seconde expression se trouve déjà utilisée plus haut dans le même évangile (Mt.14, 22-34). Les vents sont contraires, les disciples ont peur dans la barque. Jésus vient vers eux en marchant sur les eaux. Pierre s’enhardit et le rejoint sur la mer déchaînée. Mais, pris de panique, il sombre. Jésus lui tend la main et le sauve. De retour dans l’embarcation, ce sont les disciples qui affirment que Jésus est vraiment le «Fils de Dieu».
À Césarée, point de tempête, point de marche sur les eaux, point de miracle. Lorsque Pierre professe sa foi au «Fils de Dieu», il n’y est pas poussé par les événements, par ses émotions face à un geste extraordinaire. Ce ne sont ni «la chair» ni «le sang» qui lui suggèrent son credo. La foi de Pierre s’est purifiée. Son besoin de croire s’est transformé en désir de croire. Il pressent soudain que le Christ est bien davantage qu’un faiseur de miracle, un soigneur, un chef politique… Le «Fils de l’homme» n’est rien moins que le propre «Fils de Dieu»!
Ce saut dans la foi permet alors la mise en route : Jésus confie à Pierre sa mission. À chacun, à chacune de répondre à la question du Christ: «pour toi, qui est le Fils de l’homme?»

Bertrand Révillion,Diacre.


Date de création : 24/08/2008 @ 16:00
Dernière modification : 24/08/2008 @ 16:00
Catégorie : Réflexion
Page lue 2212 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

 

  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.29 seconde

Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons