Nouveau(elle) sur le site ?

Cliquez sur le bouton FAQ pour toutes les informations sur l'utilisation du site.

Ce site est adapté pour personnes mal-voyantes et Internet par Gsm :
cliquez ICI , ou allez sur http://unitepastorale.be/mobile/

Au sommaire
+ *** Annuaire
+ Formation
+ JOURNAL-CELEBRATIONS
+ Le site
+ Liturgie
+ Patro
+ Prières
+ Projets-Rencontres
+ Réflexion
 -  Saints et fêtes
+ Témoignages
+ Un peu d'humour
+ Vie de l'église
+ z.Archives
Calendrier

Evangile du Jour


Recherche




Connexion...
  Membres: 17

Pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 8

Total visites Total visites: 276490  
Record Record 5

Le 09/05/2007 @ 18:50


Webmaster - Infos

Ip: 54.81.210.99

Sites à voir

Catho
° Le forum des profs de religion
° Le site de l'Eglise Catholique belge
° Le site des profs de religion
Catho-Belgique
° Acolytes-servants d'autel
° Jeunes cathos
° Jeunes cathos
° Le diocèse de Tournai
° Le site de l'Eglise Catholique belge
Paroisses
° Ghlin
Prière et musique
° Apostolat de la prière
° Radio chrétienne francophone
Prières et textes
° Chants religieux
° Le monde de la Bible
° Prier, prier, prier, ...
Sites généralistes
° Encyclopédie WIKI
° Liens utiles

Nos partenaires
Saints et fêtes - Saint Paul

Saint Paul.

Paul naquit aux environs de l’an 8 de notre ère. Il était donc d’une bonne dizaine
d’années plus jeune que Jésus qu’il n’a pas connu personnellement. Il est né à Tarse, en Cilicie (au sud-est de la Turquie actuelle), une cité cosmopolite et prospère, un centre de culture gréco-romaine. Paul parle et écrit couramment le grec, ainsi que l’hébreu et l’araméen.
Il se dit « hébreu, fils d'Hébreux »[3], c'est-à-dire juif de souche palestinienne et de la tribu de Benjamin[4].
Il est également citoyen romain par droit de naissance[

Lors d’un séjour à Jérusalem, il suit l’enseignement d’une des plus grandes figures du judaïsme, Gamaliel l’Ancien. Comme le veut la coutume pour les rabbins, il a appris un métier manuel, celui de fabricant de toile de tente, la rude étoffe en poil de chèvres de Cilicie. Intellectuel de haut vol, personnalité mystique de premier plan, Paul
n’hésitait pas à travailler de ses mains. Nous n’avons aucune indication concernant une épouse ou des enfants.
Probablement n’était-il pas marié. Juif de la diaspora (c’est-à dire vivant en dehors de la terre d’Israël),
Paul est un homme de la synagogue (lieu d’étude et de prière) et de la Torah (la Loi de Moïse), plus que du Temple de Jérusalem où sont offerts les sacrifices de l’ancienne alliance. La religion pour lui s’exprime davantage dans la prédication du sabbat et les pratiques familiales que dans les cérémonies et les sacrifices offerts à Jérusalem.




Saul ne cesse de menacer de mort les disciples du Seigneur. Il va trouver le grand prêtre et lui demande la permission écrite d'entrer dans les synagogues de Damas. Alors, s’il trouve des personnes, hommes ou femmes, qui suivent le chemin de Jésus, il pourra les arrêter et les emmener à Jérusalem.
Vers l’an 36, Saul est en route pour Damas. Il approche de la ville et soudain, une lumière venue du ciel brille autour de lui. Saul tombe par terre et il entend une voix qui lui dit :
« Saul, Saul, pourquoi me fais-tu souffrir? »
Il demande :
« Seigneur, qui es-tu? »
Et la voix répond :
« Je suis Jésus, c’est moi que tu fais souffrir. Maintenant relève-toi, entre dans la ville, et là on te dira ce que tu dois faire. »
« Va tout de suite dans la rue Droite, entre dans la maison de Judas, et demande un certain Saul de Tarse. Il prie en ce moment, et dans une vision, il a vu un homme appelé Ananias qui est entré et a posé les mains sur sa tête afin qu’il retrouve la vue. »
Ananias répond au Seigneur :
« Seigneur, j’ai déjà entendu des gens parler de cet homme. Je sais ce qu’il a fait à tes disciples, à Jérusalem. Je sais aussi que les prêtres lui ont accordé le pouvoir d’arrêter tous les gens qui croient en toi. »
Le Seigneur dit à Ananias :
« Va trouver cet homme. Je l’ai choisi et je vais me servir de lui pour faire connaître mon nom. Il parlera de moi aux peuples étrangers, à leurs rois et aussi au peuple d’Israël. Je vais lui montrer moi-même tout ce qu’il devra souffrir à cause de mon nom. »

Ananias part. Il arrive dans la maison de Judas, pose les mains sur Saul et lui dit :
« Saul, c’est le Seigneur Jésus qui m’envoie. Tu sais, ce Jésus qui t’est apparu sur la route où tu marchais. Il m’envoie à toi pour que tu retrouves la vue et que tu sois rempli de l’Esprit Saint. »
Aussitôt, quelque chose de semblable à des écailles tombent des yeux de Saul, et celui-ci retrouve la vue. Il se lève et reçoit le baptême; puis il mange et reprend des forces.
Après ces événements, Saul reste quelques jours à Damas avec les disciples. Il se met à annoncer dans les synagogues que « Jésus est le Fils de Dieu. » Les gens qui l’entendent sont étonnés. Ils se questionnent :
« N’est-ce pas cet homme qui faisait mourir à Jérusalem ceux qui priaient au nom de Jésus? N’est-il pas venu ici à Damas arrêter les croyants et les amener aux chefs des prêtres? »
Avec de plus en plus d'assurance, Saul prouve à tous que Jésus est le Messie. Les Juifs qui habitent Damas n’y comprennent plus rien, ne savent plus ce qu’il faut lui répondre.
Après un certain temps, les Juifs prennent ensemble la décision de faire mourir Saul. On l’avertit de ce complot. Jour et nuit, on surveille les portes de la ville, pour le prendre et le faire mourir. Une nuit, les disciples de Saul le cachent dans une grande corbeille et le font passer de l’autre côte du mur de la ville.
Arrivé à Jérusalem, Saul essaie d’entrer dans le groupe des disciples de Jésus, mais tous en ont peur. Ils ne croient pas qu’il soit vraiment un disciple.
Un certain Barnabas le prend avec lui et le conduit auprès des apôtres. Il leur raconte comment Saul a rencontré le Seigneur sur sa route et comment le Seigneur lui a parlé. Il leur dit aussi comment Saul a annoncé avec puissance la Bonne Nouvelle au nom de Jésus à Damas.

À partir de ce moment, les apôtres ont accepté Saul. Il se promène avec eux dans Jérusalem et annonce la Bonne Nouvelle au nom du Seigneur. Il s’adresse aussi aux Juifs parlant grec et discute avec eux; mais ceux-ci cherchent à le faire mourir. Les croyants apprennent cela. Ils conduisent Saul dans une autre ville nommée Césarée, puis ils le font partir pour Tarse, la ville où il est né.
Il a écrit beaucoup de lettres, des épîtres qui appartiennent au Nouveau Testament, à des communautés, des groupes de chrétiens dans différentes villes.
Ces écrits font encore lues en partie lors des célébrations dominicales et hebdomadaire.
Jusqu'à Paul, les disciples de Jésus étaient presque tous des juifs. Quand Paul commença à convertir de nombreux Grecs et Romains au christianisme, la question s'est alors posée de savoir si ces nouveaux chrétiens devaient préalablement se convertir au judaïsme et observer ses rites. Il fut décidé que non, aussi la circoncision et les interdits alimentaires observés par les juifs ne furent pas repris dans les rituels chrétiens.
Par contre, il conserve les recommandations concernant le port du voile pour les femmes en signe de soumission. Contrairement au judaïsme, Paul considère le célibat comme un idéal. Il est resté célibataire toute sa vie. Pour lui, c'est bien de se marier, mais c'est mieux de rester célibataire.
Il insiste beaucoup dans ses lettres sur la mort de Jésus et sur l'idée qu'il faut croire en sa résurrection pour être sauvé. Il témoigne aussi d'une grande passion pour l'expansion de l'Évangile. Notons que Pierre déclare qu'il se trouve dans les lettres de Paul « des passages difficiles »[


Date de création : 25/07/2008 @ 13:03
Dernière modification : 25/07/2008 @ 13:03
Catégorie : Saints et fêtes
Page lue 1839 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

 

  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.15 seconde

Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons