Nouveau(elle) sur le site ?

Cliquez sur le bouton FAQ pour toutes les informations sur l'utilisation du site.

Ce site est adapté pour personnes mal-voyantes et Internet par Gsm :
cliquez ICI , ou allez sur http://unitepastorale.be/mobile/

Au sommaire
+ *** Annuaire
+ Formation
+ JOURNAL-CELEBRATIONS
+ Le site
+ Liturgie
+ Patro
+ Prières
+ Projets-Rencontres
 -  Réflexion
+ Saints et fêtes
+ Témoignages
+ Un peu d'humour
+ Vie de l'église
+ z.Archives
Calendrier

Evangile du Jour


Recherche




Connexion...
  Membres: 17

Pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 4

Total visites Total visites: 286660  
Record Record 5

Le 09/05/2007 @ 18:50


Webmaster - Infos

Ip: 54.82.79.109

Sites à voir

Catho
° Le forum des profs de religion
° Le site de l'Eglise Catholique belge
° Le site des profs de religion
Catho-Belgique
° Acolytes-servants d'autel
° Jeunes cathos
° Jeunes cathos
° Le diocèse de Tournai
° Le site de l'Eglise Catholique belge
Paroisses
° Ghlin
Prière et musique
° Apostolat de la prière
° Radio chrétienne francophone
Prières et textes
° Chants religieux
° Le monde de la Bible
° Prier, prier, prier, ...
Sites généralistes
° Encyclopédie WIKI
° Liens utiles

Nos partenaires
Réflexion - Jean I, 29-34

Jean 1, 29-34
Au deuxième jour de la semaine inaugurale de l’Évangile de Jean, Jésus est présenté par deux titres qui encadrent ce passage : il est “ l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ” (1, 29) “ C’est lui le Fils de Dieu ” (1, 34).

Jean le baptiste se présente comme “ témoin ” : il a vu l’Esprit descendre et demeurer sur cet homme (1, 32-33).

Quand Jésus paraît pour la première fois chez Jean, il est montré dans l’acte de venir : “ Le Seigneur vient. ”( Isaïe 40, 10) Il vient, non pour se faire baptiser mais pour dire oui à la promesse. Au lecteur est faite l’invitation à le regarder venir : “ Voici… ”
Jean Baptiste récapitule toute l’attente d’Israël. Les Juifs attendaient du Messie une intervention qui purifierait le peuple de ses péchés.


Mais seul Dieu peut pardonner les péchés. On pourrait traduire ici : “ Voici l’Agneau par lequel Dieu ôte le péché du monde. ” Ce mot a un sens messianique comme le déclare peu après André à son frère Simon (1, 41).

Le témoignage de Jean Baptiste (1, 32-34) est caractérisé par un double “ j’ai vu ”. Ce qu’il a vu évoque le baptême de Jésus que l’évangéliste ne raconte pas. De l’événement n’est retenu que l’essentiel : la descente de l’Esprit. En insistant par deux fois (1, 32.33) sur le fait que l’Esprit “ demeure sur Jésus ”, Jean atteste que s’accomplit Isaïe 11, 2 : “ Sur lui repose l’Esprit du Seigneur. ” Jésus est bien le Messie promis qui dispensera l’Esprit qui doit faire disparaître le péché du monde.

La proclamation de la filiation divine est proférée ici par un homme alors que chez les synoptiques elle vient du ciel. La révélation a été intériorisée par le témoin qui restitue la parole divine.

Une Parole pour Aujourd’hui

Dieu est venu, par celui qui est le signe vivant de son pardon, ôter le péché du monde.

L’œuvre de l’Agneau, achevée en elle-même, n’est pas achevée dans l’espace et le temps. Elle traverse secrètement notre monde blessé.

Nous pouvons être, à notre tour, serviteurs, témoins et acteurs du salut que Dieu a offert en son Fils unique.


Date de création : 21/01/2008 @ 12:13
Dernière modification : 21/01/2008 @ 12:13
Catégorie : Réflexion
Page lue 2392 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

 

  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.16 seconde

Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons