Nouveau(elle) sur le site ?

Cliquez sur le bouton FAQ pour toutes les informations sur l'utilisation du site.

Ce site est adapté pour personnes mal-voyantes et Internet par Gsm :
cliquez ICI , ou allez sur http://unitepastorale.be/mobile/

Au sommaire
+ *** Annuaire
+ Formation
+ JOURNAL-CELEBRATIONS
+ Le site
+ Liturgie
+ Patro
+ Prières
+ Projets-Rencontres
 -  Réflexion
+ Saints et fêtes
+ Témoignages
+ Un peu d'humour
+ Vie de l'église
+ z.Archives
Calendrier

Evangile du Jour


Recherche




Connexion...
  Membres: 17

Pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 7

Total visites Total visites: 286745  
Record Record 5

Le 09/05/2007 @ 18:50


Webmaster - Infos

Ip: 54.163.209.109

Sites à voir

Catho
° Le forum des profs de religion
° Le site de l'Eglise Catholique belge
° Le site des profs de religion
Catho-Belgique
° Acolytes-servants d'autel
° Jeunes cathos
° Jeunes cathos
° Le diocèse de Tournai
° Le site de l'Eglise Catholique belge
Paroisses
° Ghlin
Prière et musique
° Apostolat de la prière
° Radio chrétienne francophone
Prières et textes
° Chants religieux
° Le monde de la Bible
° Prier, prier, prier, ...
Sites généralistes
° Encyclopédie WIKI
° Liens utiles

Nos partenaires
Réflexion - Halloween ou Toussaint ?

Cela se passe dans une ville de province.

A l’école, toute la classe s’est préparée pour la fête d’Halloween. Sous la direction de leur institutrice, les enfants costumés en sorcières, en diables, en fantômes ou en squelettes, commencent à défiler dans la rue.

Arrivés à un feu rouge, ils attendent pour traverser, lorsque s’avance un corbillard suivi d’un cortège de voitures. L’un des enfants, tout excité, commence à crier : " un mort ! un mort ! ". Tous les enfants s’y mettent à leur tour. Sans penser à mal, et tout à leur fête, ils gesticulent, crient, s’interpellent : " un mort ! un mort ! ".

Un homme, manifestement en colère, descend de l’une des voitures du cortège et se met à crier. Il veut faire taire les enfants. N’y parvenant pas, hors de lui, il se dirige vers l’institutrice. Insultes, crise de larmes. Les enfants se mettent eux aussi à pleurer. La fête est finie.

Cette fête est un retour à une ancienne tradition celtique. Il ne s’agit pas d’une simple fête comme Carnaval qui est une fête de la vie. La fête de Halloween est basée sur la mort. Elle ridiculise la mort. Les enfants déguisés rient de la mort.

Il convient de bien mesurer les conséquences négatives de cette fête. Les adultes ont été élevés dans le respect de la mort. Ils se sentent très mal à l'aise car ils craignent que leurs enfants d'aujourd'hui ne pensent aux défunts qu'en projetant sur eux des images grimaçantes et ridicules. "Mais surtout, Halloween fait entrer la mort dans la vie réelle.

Les enfants ont besoin de se perdre dans un monde imaginaire de temps en temps. Ils y oublient leurs angoisses, notamment face à la mort et au mal, et reviennent dans la réalité en ayant compris que leur monde imaginaire n’est pas réel. Les contes de fées prennent toujours fin.

Mais avec Halloween, la mort devient un amusement. Les enfants ne sont physiquement plus eux-mêmes puisqu’ils adaptent leur comportement au personnage que leur déguisement représente. Et ces personnages ont tous vaincu la mort, qu’ils soient fantômes, squelettes ou sorcières. L’enfant, par son déguisement, devient donc plus fort que la mort.

Or, l’apprentissage de la mort en tant que limite s’effectue habituellement vers l’âge de 6 à 7 ans. Prendre conscience de la réalité de la mort, c’est prendre conscience de ses limites. Cet apprentissage aide l’enfant à domestiquer le sentiment de toute puissance qu’il connaissait jusqu’alors. Si l’apprentissage de la mort se déroule mal, l’enfant n’identifiera pas ses limites. Or Halloween, parce qu’il laisse croire aux enfants qu’ils sont plus forts que la mort, est un obstacle à ce processus d’apprentissage."  

A l’époque, ces populations païennes s’adonnaient à des pratiques de malédictions, de vengeance, de sorcelleries et de sacrifices humains. Le christianisme a  réagi en annonçant un Dieu d’amour et de miséricorde. Ces populations ont abandonné leurs anciennes pratiques ; elles se sont converties en masse à la nouvelle religion d’amour.

Alors comment expliquer ce retour au paganisme au 21ème siècle ? De fait, Halloween est devenu une tradition qui comporte des enjeux commerciaux. Les enfants sont influencés par leurs parents et leurs éducateurs mais aussi par la publicité. Le paradoxe, c’est que ces pratiques religieuses sont aussi le fait de beaucoup d’écoles publiques alors qu’elles devraient y être proscrites. Mais quand on chasse le religieux, il revient au galop sous une autre forme qui n’a rien à voir avec le christianisme. Pour les enfants ce sera Halloween.

Nous-mêmes, adultes, nous avons fait de la fête de Toussaint une fête des morts. Nous avons fleuri les tombes pour honorer ceux qui nous ont précédés. Il n’y a rien de mal à cela, mais cela risque de cacher le vrai sens de Toussaint. Pour nous chrétiens, c’est une fête très belle et très joyeuse. On y fête tous les saints du ciel, tous les amis de Jésus. Après leur mort, ils ont obtenu la récompense de leur amour et de leur fidélité. Nous pensons à ceux qui sont reconnus officiellement par l’Église, ceux qui sont canonisés. Mais parmi eux, il y a aussi des inconnus, des membres de nos familles, de nos quartiers. Ils sont une foule innombrable que nul ne peut compter. Tous sont dans la joie auprès de Dieu. Et ils nous y attendent. A l’annonce de l’Évangile, les Celtes se sont convertis à Jésus Christ.

Actuellement, des initiatives sont prises pour réagir contre les nouvelles pratiques païennes. En lien avec Pâques, la fête de tous les saints nous invite à aller au coeur de la foi, à accueillir l’appel de Dieu qui nous invite à revenir vers lui : « Convertissez-vous et croyez à l’évangile… » et aussi « Ne cherchez pas parmi les morts ceux qui sont vivants… »

Abbé Ph DALOZE


Date de création : 26/10/2007 @ 10:54
Dernière modification : 26/10/2007 @ 10:54
Catégorie : Réflexion
Page lue 2518 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

 

  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.03 seconde

Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons